Le traitement de la diarrhée aiguë passagère

Alimentation anti-diarrhée : que consommer en cas de diarrhée ?

alimentation-diarrhee

Dans la plupart des cas, quelques règles alimentaires simples peuvent contribuer au traitement de la diarrhée passagère : fractionner les repas, éviter les aliments riches en sucres, choisir ceux qui n’irritent pas l’estomac… Tour d’horizon de ces règles à connaître impérativement !

Moins de fibres pour un meilleur équilibre intestinal

Bien qu’elles ne soient pas assimilées par l’organisme, les fibres jouent un rôle essentiel dans la digestion.
En retenant l’eau, les fibres augmentent le volume alimentaire dans l’organisme et diminuent de ce fait la sensation de faim. Certaines stimulent en outre la contraction de l’intestin et accélèrent le transit grâce à l’eau qu’elles contiennent. Si vous souffrez de diarrhée passagère, mieux vaut limiter la consommation de certains aliments riches en fibres.

Consommez des fruits et légumes riches en pectine

Les fibres sont des éléments présents en grande quantité dans les fruits et légumes. Les fibres insolubles accélèrent le transit et irritent l’intestin, tandis que les fibres solubles sont plus douces et ralentissent le transit.Il existe en effet deux sortes de fibres :

  • Les fibres insolubles sont peu ou pas digérées par les bactéries. Elles se lient à l’eau, ce qui augmente le volume des aliments digérés. Ces derniers, plus lourds, se déplacent plus rapidement. Le transit est accéléré. Ces fibres se trouvent dans l’enveloppe externe des graines et céréales, dans la peau de certains fruits et légumes… Les produits fabriqués à base de ces aliments, comme le pain par exemple, contiennent eux aussi des fibres.
  • Les fibres solubles peuvent être attaquées par les bactéries du côlon. Au contact de l’eau, elles se transforment et deviennent visqueuses, ralentissant de fait le transit¹.

Vous ne savez pas quel aliment anti-diarrhée consommer ? Privilégiez les fruits et légumes cuits contenant des fibres solubles comme la pectine car elles semblent avoir un effet sur la diarrhée².

Suivez les recommandations de notre tableau alimentaire³ pour vous repérer :

 

Aliments conseillés en cas de diarrhée Aliments à éviter en cas de diarrhée
Riz blanc Aliments complets (riz complet compris)
Tapioca, semoule, pâtes Légumineuses (fèves, haricots secs, lentilles, pois secs, pois cassés, pois chiches, pois entiers)
Bananes mûres et compotes pomme-banane ou pomme-coing Tous les autres fruits, fruits secs et toutes autres compotes
Carotte et pommes de terre cuites Tous les légumes crusTous les légumes cuits sauf carottes et pommes de terre
Eau, infusions, eau de cuisson du riz Jus de fruits
Poissons et volaille Poissons fumés et viandes fumées

Privilégiez féculents et protéines pour récupérer plus rapidement

Afin de donner au corps l’énergie dont il a besoin pour lutter contre la diarrhée, autorisez-vous des protéines maigres, c’est-à-dire sans graisse, comme le poulet, ou la viande de bœuf hachée et les poissons blancs.
Grillez vos aliments pour éliminer les graisses. Pensez également aux féculents comme le riz, les pâtes, la semoule et le tapioca. Ajoutez du pain blanc et des biscottes à votre régime alimentaire pendant une diarrhée.

Hydratez-vous régulièrement et abondamment

Plus que les aliments dits « constipants », le principal élément qui va vous permettre de récupérer en cas de diarrhée est l’eau. L’un des dangers est en effet la déshydratation. Buvez donc un minimum de 2 L : eau, mais aussi des soupes et des tisanes sans sucre.
Evitez les eaux minérales riches en magnésium et les jus de fruit car ils augmentent la fréquence des selles. Quant au café et aux boissons épicées, elles irritent les muqueuses digestives.

  • Notre conseil : préférez les boissons salées et riches en sodium et potassium. Le sel, le sodium et le potassium sont éliminés en grande quantité en cas de diarrhée, alors qu’ils aident l’organisme à maintenir un statut hydrique suffisant.

À bannir : les aliments gras, l’alcool et le café

Pâtisserie, charcuterie, aliments frits ou plats en sauce sont autant d’aliments riches en matière grasse. Or, les corps gras tendent à accélérer les contractions de l’intestin : ils sont donc à éviter en cas de crise de diarrhée passagère.
Quant à l’alcool, il accélère le transit (tout comme le café) et contribue à déshydrater l’organisme déjà affecté par la perte d’eau associée à la diarrhée.

Prévenir les flatulences et ballonnements

Si les flatulences n’aggravent pas la diarrhée, elles vont néanmoins modifier le bon fonctionnement du système digestif. Veillez donc à limiter les principaux aliments responsables de ballonnements et flatulences :
• les boissons gazeuses et les gommes à mâcher qui font entrer de l’air dans le système digestif ;
• le chou rouge, chou blanc, chou de Bruxelles, chou romanesco, chou cavalier, chou pommé, chou-fleur…, ils fermentent et produisent des gaz qui s’accumulent dans l’estomac ou l’intestin. Chez certaines personnes ils peuvent aussi provoquer des diarrhées ;
• les différents pois : pois chiches, cassés… (cf. Moins de fibres pour un meilleur équilibre intestinal).

Retrouver une alimentation équilibrée

L’ensemble des restrictions alimentaires énoncées ne sont vraies qu’en cas de selles liquides. Une fois la période de diarrhée passagère terminée, réintroduisez petit à petit les fruits, légumes, légumineuses, aliments complets (c’est-à-dire non raffinés) et produits laitiers dans votre alimentation.
Les effets des fruits, légumes et produits laitiers sur la santé ont été prouvés : prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers, de maladies chroniques comme le diabète, ou bien encore l’obésité. Il serait donc dommage de s’en priver !

Sources :
1- FEILLET P., Le grain de blé: Composition et utilisation, Quae, 2000.
2– SPILLER G., SPILLER M., Tout Savoir Sur les Fibres, Les Editions le mieux-être, 2007.
3- RAME A., VILLETTE S., THONET D., Les soins aides-soignants: fiches techniques, Volume 2, Masson, 2004.
микрозайм онлайн круглосуточно займы онлайн микрозайм в интернете на карту