Prévenir la diarrhée aiguë passagère

Respiration et relaxation pour une meilleure digestion 

exercice-respiration
Le stress peut provoquer ou aggraver un épisode de diarrhée passagère car le fonctionnement du système digestif est géré par le système nerveux de façon inconsciente¹.
Le stress est un signal d’alarme, un moyen de défense² qui peut s’exprimer par une accélération des battements du cœur et/ou de la respiration, par des tensions musculaires, voire en certaines situations extrêmes par des ulcères, de l’hypertension, de l’eczéma…
Selon l’individu, le stress :

  • inhibe la vidange de l’estomac ;
  • ralentit la motricité de l’intestin grêle ;
  • accélère le transit au niveau du côlon.

Si le transit intestinal est accéléré, le corps n’a plus suffisamment de temps pour absorber l’eau contenue dans les aliments. Or, la quantité d’eau contenue dans les selles est directement liée à la capacité du corps à l’absorber dans l’intestin grêle et le côlon. Plus ce temps est réduit, plus les selles sont molles, voire liquides.
Afin de prévenir les risques de diarrhée, il est donc recommandé d’agir sur votre niveau de stress ! Plusieurs moyens permettent de le combattre. Vous pouvez ainsi pratiquer des exercices de relaxation pour vous détendre.

Combattre le stress grâce à des exercices de relaxation 

Parmi les différentes techniques de relaxation figure celle de Jacobson :

  • Allongé sur le dos, fermez les yeux et relâchez l’ensemble de vos muscles.
  • Choisissez un muscle que vous contractez quelques instants.
  • Concentrez-vous sur la contraction, puis sur la décontraction, avant de changer de muscles pour prendre conscience de votre corps.

Les techniques sont très nombreuses. Vous pouvez vous relaxer seul ou en groupe, en musique, avec des kinésithérapeutes, des psychomotriciens… l’objectif étant de décontracter l’ensemble de ses muscles et de se détendre physiquement et psychiquement.

Mieux respirer pour bien digérer

Le système respiratoire et le système digestif sont liés, car la respiration met en mouvement tout l’abdomen. Contractions et relâchements se succèdent, participant à la fonction digestive.
Les viscères se déplacent en fonction des va-et-vient du diaphragme, ce muscle qui sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Ainsi, certains troubles digestifs pourraient être dus à une mauvaise respiration³.
Une bonne respiration permettra de réduire le stress et les tensions. Directement et indirectement, elle facilitera aussi la digestion. Pour ce faire :

  • Installez-vous confortablement et posez une main sur votre abdomen pour contrôler ses mouvements.
  • Inspirez profondément en gonflant votre ventre pour faire entrer un maximum d’air.
  • Expirez l’air en pinçant vos lèvres.
  • Effectuez cet exercice plusieurs fois pour trouver votre rythme. En moyenne, 1 respiration profonde pour 5 respirations « normales ».

Dans les premiers temps, la respiration profonde vous demandera des efforts mais très vite elle deviendra un reflexe participant au bon fonctionnement de l’ensemble de votre corps.

Sources
1 – Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie
2 – CHOQUE J., Gymnastique douce pour les seniors: 150 exercices pour garder la forme, Lamarre, 2004.

микрозайм онлайн круглосуточно займы онлайн микрозайм в интернете на карту