Prévenir la diarrhée aiguë passagère

Sport et activité physique : pendant la diarrhée, quelle conduite adopter ?

exercice-physique

Le sport et l’activité physique régulière préviennent l’apparition de nombreuses maladies et sont également reconnus pour agir contre le stress, l’une des causes pouvant être responsable d’une diarrhée passagère. Mais toutes les pratiques ne sont pas conseillées lors d’épisodes diarrhéiques. Nous vous expliquons lesquelles et pourquoi.

Sport et transit

La dépense énergétique réalisée dans le cadre d’une activité sportive a un impact positif sur la santé et réduit les risques d’apparition de certaines maladies.
Mais selon l’activité, la fréquence, l’intensité et la durée des exercices, le sport et l’activité physique ont divers impacts1 sur le fonctionnement de l’organisme.

Ils peuvent notamment :

  • modifier le taux de certains nutriments comme le sucre ou les lipides ;
  • agir sur les hormones qui permettent l’utilisation de ces nutriments ;
  • réguler le renouvellement des cellules ;
  • accélérer le transit.
    • Notre conseil : lorsque vous souffrez de diarrhée passagère, évitez les sports d’endurance comme la course à pied, ainsi que les sports de combat. Ceux-ci ne sont en effet pas recommandés lors d’épisodes diarrhéiques car ils accélèrent le transit.

Sport et digestion

L’appareil digestif comprend successivement l’œsophage, l’estomac puis l’intestin. Les aliments y sont réduits en nutriments qui passent dans le sang pour aller nourrir les organes et tissus, dont les muscles, qui ont besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner.
L’activité physique peut perturber le fonctionnement de l’appareil digestif qui va lui-même réduire la performance sportive. En effet, lors de l’activité physique, le sang afflue vers les muscles qui réclament énergie et oxygène, privant de ce fait le système digestif d’un flux sanguin suffisant.

Ainsi :

  • L’activité elle-même provoque chocs, ballotements, compressions qui s’accumulent et perturbent la digestion.
  • La déshydratation favorise la survenue de troubles digestifs dus à l’effort.

Diarrhée passagère du sportif : une préparation minutieuse avant l’effort

La diarrhée passagère du sportif est un phénomène très répandu, lié à ce que les spécialistes appellent la « souffrance tissulaire»2 due à l’effort. La pratique d’une activité sportive de haut niveau implique donc une préparation minutieuse en amont ! Voici quelques conseils pour l’éviter:

  • Respectez le bon timing : évitez de manger juste avant l’effort car le corps ne sait pas bien digérer et s’activer en même temps ;
  • Privilégiez les viandes et poissons maigres, les œufs, les laitages… ;
  • Mangez lentement et mâchez longtemps pour préparer la digestion.
  • Enfin, pensez bien sûr à vous réhydrater régulièrement !

Maintenir une activité physique malgré la diarrhée

Lors d’un épisode de diarrhée passagère, rassurez-vous le sport ne vous est pas interdit ! Si les sports d’endurance ne sont pas recommandés, d’autres en revanche sont parfaitement adaptés.

  • Notre conseil : optez pour des exercices doux comme la marche à pied, les étirements et les exercices de respiration. Au quotidien, ne vous limitez pas dans la pratique d’activités physiques (monter les escaliers, faire du bricolage ou du jardinage…) : même discontinues, celles-ci aident à maintenir le corps en bonne santé.

Sources :
1 – Manger bouger
2 – RICHE D., CHOS D., Micronutrition, santé et performance, De Boeck, 2008, p. 75

микрозайм онлайн круглосуточно займы онлайн микрозайм в интернете на карту